Dimanche  19 - 05 - 2019  
A L'INTERNATIONAL
 
 

Maître DJAMMEN NZEPA a une partie de son activité orientée vers l'International.

Dès l'année 1997, Maître DJAMMEN NZEPA s'est engagé au sein de l'association Avocats Sans Frontières Belgique (ASF Belgique), et c'est dans ce cadre qu'il s'est rendu à plusieurs reprises au Rwanda pour participer aux procès du génocide de 1994 devant les juridiction rwandaises.

En 1998, Lorsque Maître François CANTIER propose la création d'une ASF France, Maîtres DJAMMEN NZEPA et Françoise MATHE s'accocient immédiatement à ce projet et en deviennent les 3 membres fondateurs.

En octobre 1999, Maître DJAMMEN NZEPA sera le seul Avocat étranger autorisé à défendre devant la Cour d'Appel de Djibouti, l'ancien Chef d'Etat Major de l'Armée Nationale, co-directeur de publication du journal "Le Temps" ainsi que le directeur du journal "Le Renouveau" poursuivis pour délits de presse.

Maître DJAMMEN NZEPA est également le Conseil de la veuve du capitaine Thomas SANKARA et de ses enfants. A ce titre, il a plaidé devant la Cour Suprême du Burkina Faso en juin 2001 sur la recevabilité de la plainte contre X déposée entre les mains du Doyen des Juges d'Instruction. Il l'a également assisté  le 18 mai 2015 devant le Juge d'Instruction militaire (audition qui a duré près de 8 heures).

Maître DJAMMEN NZEPA est par ailleurs inscrit au Tribunal Spécial pour le Liban et à la Cour Pénale Internationale à la Haye en tant qu'Avocat de la défense.

Il a prêté serment devant la Cour d'Appel de Phnom Penh  le 10 juillet 2008.

Maître DJAMMEN NZEPA a participé pour ASF France pendant près de 5 ans au procès du génocide khmer devant le Tribunal Spécial des Khmers Rouges (Chambres Extraordinaires des Tribunax Cambodgiens), en qualité de partie civile.

Parrallèlement aux activités de défense, Maître DJAMMEN NZEPA s'est sépcialisé dans la formation.

Ainsi, il a assuré la formation des éléves-Avocats de l'Ecole Royale des Avocats du Cambodge et la formation continue des Avocats cambodgiens pendant plus de 5 années.

De même, il a assuré la formation pendant 3 années des éléves-Avocats et élèves-Magistrats au NTI du Laos.

Il a aussi animé pendant 3 ans des sessions de formation au Cameroun dans le cadre du projet DIDE, Dignité en Détention (Bamenda, Yaoundé, Douala et Ngaoundéré).

Maître DJAMMEN NZEPA est actuellement responsable du projet PRODEF qui consiste à la formation des défenseurs des droits humains en Côte d'Ivoire, projet financé par l'USAID et qui s'étalera sur 18 mois.

 

 

Qui suis-je ?  |  Domaines d'intervention  |  Posez vos questions  |  International  |  Publications  |  Mentions légales  |  Liens ]
© FDN fdn-avocat.com  2009 Conception Réalisation PO NDIMA